Les défis de Mr Forqueray

Oeuvres de / Works by : Antoine Forqueray (le père) (1672-1745),Antoine Forqueray (le fils), Jean-Marie Leclair (1697-1764), Robert de Visée (1660?-1733?), Archangelo Corelli (1653-1713), Michele Mascitti (1664?-1760)
Lucile Boulanger, (basse de viole / bass viol), Claire Gautrot, (basse de viole / bass viol), (clavecin / harpsichord), Romain Falik, (théorbe / theorbo)
Label : Harmonia Mundi  Référence : HMM902330    Code-barres / Barcode : 3149020934968

Ce disque est un vrai bijou. Le talent de Lucille Boulanger s’exprime de façon exemplaire. Jean-Christophe Pucek (Notulae, 03/2019) nous la présente en des mots qui traduisent toute son admiration pour elle: « Musicienne racée, d’une élégance déliée, son instinct et son exigence se perçoivent à chaque note. Elle sait comme fort peu faire corps avec les pièces qu’elle interprète au point de les chauffer à blanc pour leur faire exprimer ce qu’elles ont de plus essentiel ; tantôt, c’est l’énergie qui vous bouscule, tantôt la caresse qui vous fait frissonner, tantôt l’émotion nue qui vous bouleverse, mais c’est partout la même justesse, la même densité. .. Lucile Boulanger nous envisage avec un regard de défi et de tendresse mêlés, à la fois humble et conquérante, avant de nous entraîner, comme elle le fait avec ses vaillants compagnons en Forqueray, dans une aventure où l’émerveillement, la ferveur et l’émotion sont constants ».

Quel bel éloge! 

 L’admiration pour cette jeune violiste et ses collègues est également partagée par Johan van Veen qui nous propose via MusicWeb International une analyse exhaustive du travail de Lucille Boulanger et de ses compagnons. Il est d’avis que  » cet enregistrement est l’un des meilleurs disques consacré à la viole de gambe qu’il ait écouté au cours des dernières années. Non seulement sa maîtrise technique de l’instrument et la façon qu’elle relève les défis de la musique sont hautement impressionnants, ses interprétations sont également fortement gestuelles et son approche tout à fait théâtrale ». Il poursuit: « Son style de jeu semble tout à fait correspondre à ce que nous savons de la façon de jouer et d’intégrer le style italien de Forqueray ».

Johann van Veen en plus ne manque pas de souligner la participation de Claire Gautrot à la basse de viole, de Romain Falik au théorbe et de Pierre Gallon au clavecin.

C’est un disque remarquable selon lui, « not to be missed by any lover of the viola da gamba ». (Recommended)

Kate Bolton-Porciatti (BBC Music Magazine – 02/2019) nous offre elle aussi une critique tout à l’avantage de Lucille Boulanger. Elle va même jusqu’à nous la présenter comme la Jacqueline du Pré de la viole gambe! Sa critique est coiffée d’une note de 4.5/5, sa seule réserve étant la réverbération du lieu d’enregistrement, la Chapelle de Passy, qui lui semble manquer de chaleur.Chez Diapason (# 675 – 01/2019) (note: 4) Loïc Chahine rédige une critique qui oscille entre une admiration sans équivoque pour l’interprétation de certaines pièces aux mouvements lents alors que « … le parti pris d’un Forqueray à l’italienne éclairé par un geste chantant et retenu dessert… plusieurs pièces de Forqueray ».

Pour acheter –

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s