Handel: Arias pour voix de basse, vol. 2

George Frederic Handel (1685-1759) : Arias pour voix de basse, vol. 2 / Handel’s finest arias for Base Voice, Vol. 2

Christopher Purves, (baryton / bass ), 
Arcangelo, Jonathan Cohen, dir.

Label : Hyperion Référence :  CDA68152   Code-barres / Barcode :034571281520

Revue de presse / Press review

Christopher Purves nous revient avec un deuxième enregistrement consacré aux airs pour voix de basse de Handel. Non seulement est-ce une réalisation qu’apprécient les inconditionnels de la musique du Saxon mais également tous ceux qui souhaitent découvrir un merveilleux artiste, un acteur et un chanteur capable de nous faire connaître tous les sentiments que suscite cette musique.

L’enregistrement, paru en 2018, tout comme le premier paru en 2013 (Hyperion CDA 67842) a été accueilli par un concert d’éloges, à commencer par le magazine britannique Gramophone (08/2018) qui lui décerne un Editor’s Choice. Richard Wigmore est d’avis que « Purves est définitivement unique parmi les chanteurs anglophones actuels, capable de passer d’une voix claire de baryton… à celle d’une basse au registre résonnant ». Le critique souligne également la contribution de l’ensemble Archangelo et il écrit au sujet de son chef Jonathan Cohen qu’il « … semble savoir d’instinct comment phraser cette musique ».


Ivan A. Alexandre (Diapason # 671 –09/2018) (Note : 5) nous invite à savourer cette musique et la façon qu’a l’artiste pour nous la livrer de façon fort convaincante : « Goutez… le sens que l’artiste donne à chaque mot, à chaque image », « … tout parle, tout intéresse, tout chante à dessein, sans appuyer ». « Il nous guide, nous suivons avec gratitude ».


Du côté américain, Bertil van Boer (Fanfare 42 :2 (11-12/2018) applaudit la performance de Purves qui « … possède une voix puissante et pénétrante qui rencontre parfaitement les exigences de Handel. Il est ferme et résonant selon le besoin, il se fond dans le continuo.. et affronte merveilleusement bien les passages difficiles..


Du côté d’American Record Guide l’enthousiasme n’est pas tout à fait au rendez-vous. John W. Barker, même s’il reconnaît les mérites de Purves, est d’avis que ce dernier n’a plus tout à fait la voix requise, celle d’une basse pour ces airs de Handel puisqu’il est passé au registre de baryton.


Les appréciations formulées sur la Toile par six critiques sont par ailleurs toutes très élogieuses. Brian Clark (Early Music Review, 07-2018) (Note : 5/5) nous souligne que la vedette du jour « … c’est cette voix : qu’elle soit en colère ou désolée, heureuse ou pleine de regrets, il y a un éventail de couleurs et une qualité égale qui doit faire l’envie de nombreux chanteurs ».


Göran Forsling proclame cet enregistrement ‘Disque du mois ‘ (08/2018) chez Music Web International. À son tour il constate que même si Purves est catégorisé comme baryton sur la pochette du disque « … il est capable de cette voix profonde caractéristique d’une vraie basse ». Selon ce critique c’est à l’écoute de la cantate « Nell’africane selve » que l’on découvre toute l’étendue vocale phénoménale dont il est capable.


Chez Forum Opéra (11/2018) (Note : 2/4) Bernard Schreuders émet quant à lui de sérieuses réserves. Avec ce second enregistrement d’airs pour basse de Handel, ce critique écrit : « … nous comptions sur la personnalité de l’interprète pour nous faire oublier la sécheresse du timbre et le manque de souplesse de l’instrument. Or la prestation s’avère inégale et déroutante ». Il en rajoute : « … ce n’est pas la direction flegmatique pour ne pas dire indolente de Jonathan Cohen qui risque de bousculer Purves lors de ses rares incursions dans la bravoure ». Mais alors comment peut-il conclure comme suit?  « Comme sur son premier album, le métier et l’intelligence du chanteur, qui sait composer avec ses limites, font la différence et suscitent l’admiration ».


On peut également consulter une autre critique un peu sommaire rédigée par William R. Braun chez Opera News (10/2018) qui décerne au disque un Critic’s Choice.
Nous avons repéré deux autres critiques toutes en éloges rédigées, l’une  par Curtis Rogers pour Classical Source et l’autre par Robert Hugill sur son blog (Note : 5/5).

Retenons en conclusion cet extrait de la critique parue dans BBC Music Magazine (09/2018) (Note 5/5) : « Christopher Purves … enregistre un autre triomphe avec ce récital… peu de chanteurs peuvent égaler les couleurs, les timbres chatoyants et le ton nerveux de l’instrument de Purves, et aucun autre chanteur ne surpasse son imagination dramatique… »

Pour consulter les critiques recensées cliquer le lien ci-dessous:

http://www.classicalacarte.net/Production2018/Production_07_18/production_07_18.htm#Handels finest arias for Base Voice, Vol. 2

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s